C’est une école bien particulière qui faisait sa rentrée à Herrlisheim ce 2 octobre dans la salle du conseil municipal : l’école du digital.

Le projet était au cœur du programme de la liste élue en mars 2020, mais sa réalisation avait été freinée par les restrictions sanitaires en place depuis lors.

Constatant que certains actes n’étaient plus possibles sans maitriser internet, ou que certains outils briseraient l’isolement de séniors, l’idée avait germé de créer une école du digital.

Les principes devaient être simples. Les élèves ? tout habitant qui en ferait la demande. Les professeurs ? d’autres habitants, à l’aise avec un ordinateur, un smatphone, les réseaux sociaux et les outils bureautiques. Les cours ? des séances collectives. Le financement ? mise à disposition de matériel disponible au sein de la commune, gratuité pour tous.

Une fois la proposition rappelée aux herrlisheimois, 16 personnes se sont inscrites pour la première classe. 

La première séance a permis à chacun de s’exprimer sur ses connaissances et ses attentes. David Veltz, adjoint au maire, en charge du projet fait un premier constat « Dans ce groupe, tous ont finalement exprimer un besoin commun : ils veulent progresser ! Nous allons maintenant faire un point plus précis, d’une part sur les niveaux respectifs, et d’autre part sur les outils sur lesquels ils veulent apprendre ou se perfectionner. Nous nous adapterons ». 

Lors de cette première séance, le maire Serge Schaeffer est venu saluer les présents,  encourager l'initiative et remercier les encadrants bénévoles.

Les 3 formateurs vont donc constituer plusieurs groupes afin de répondre aux mieux aux attentes. Nous avons interrogé l’un des ‘professeurs’ sur ses motivations : « je ne me vois pas comme un professeur, mais simplement comme quelqu’un qui a quelque chose à partager. J’utilise tous ces outils au quotidien sans y réfléchir. Je me rends compte des difficultés rencontrées par la génération de mes parents. Alors je veux juste donner 1 ou 2 heures par semaine pour expliquer, montrer, répondre à des questions. Je considère que cet engagement favorisera le rapprochement entre générations et aidera à lutter contre l’isolement de certains. Cela me rappelle l’année dernière quand nous avons proposé de faire des courses essentielles à des personnes qui ne pouvaient se déplacer durant le confinement. Ce sont d’autres habitants que nous rencontrons dans l’opération école du digital ».  

La séance du 2 octobre s'est ensuite poursuivie avec la présentation du site internet de la commune et de ses principales fonctionnalités. Le prochain rendez vous est d’ores et déjà programmé. Il reste encore des places pour les retardataires pour ce projet inscrit dans la durée.

Retour à la liste des actualités